1440x960-entrepreneurship-worldwide

L'accueil, un secteur d'entrepreneurs

Vous rêvez de créer votre propre entreprise ? Le secteur de l'accueil est peut-être fait pour vous.

Vous rêvez de créer votre propre entreprise ? Le secteur de l'accueil est peut-être fait pour vous.

Il se compose d'une multitude d'hôtels, de restaurants et de complexes touristiques, généralement gérés par des entrepreneurs, des familles, voire de petits groupes d'investisseurs.

Par exemple, McDonald's, la plus grande chaîne de restaurants au monde, a été créée par Ray Kroc, un vendeur de machines à milk shake. Bien que le premier restaurant McDonald's avec drive ait été lancé par les frères du même nom, c'est bel et bien Ray Kroc qui, après avoir noté les longues files d'attente se formant devant le restaurant des deux frères, a imaginé de le décliner en une multitude de franchises un peu partout dans le monde. Pour tout dire, ses premiers franchisés furent même ses amis du golf.

Le secteur de l'accueil se prête particulièrement bien à l'entrepreneuriat. Chaque établissement, qu'il s'agisse d'un restaurant ou d'un hôtel, présente des caractéristiques propres qui dépendent de son emplacement et des services qu'il offre. Pour réussir, il est donc essentiel de comprendre le marché local et de posséder l'esprit d'entrepreneuriat.

Les hôteliers doivent se montrer polyvalents et persévérants

Les créateurs d'entreprise doivent être des touche-à-tout et maîtriser toute une palette de tâches. Par exemple, en plus des compétences de base liées à l'accueil, comme la préparation des repas et boissons, le service ou encore la gestion des chambres, les hôteliers doivent avoir des notions d'architecture, de construction, de droit, de réglementation, d'information, de marketing, d'utilisation des médias sociaux, de gestion des ressources humaines, de comptabilité, de finance, de statistique, de gestion des revenus, etc. La liste est sans fin... Mais plus que tout, les entrepreneurs du monde de l'accueil doivent faire preuve d'une détermination et d'une persévérance à toute épreuve. Un entrepreneur doit être prêt à accepter l'échec et à le considérer comme une expérience. En effet, le chemin menant à la réussite est rarement dénué d'embûches.

Les grandes chaînes doivent leur existence à des entrepreneurs

On pourrait se dire qu'aujourd'hui, l'hôtellerie est dominée par de grandes chaînes comme Marriott Hilton et AccorHotels, et qu'il n'y a plus de place pour l'entrepreneuriat. Ce serait oublier que ces empires ont été créés par des entrepreneurs. Par exemple, l'empire Marriott était à l'origine un stand de vente de boissons gazeuses sans alcool, basé dans le centre-ville de Washington DC. J.Willard Marriott et sa femme, Alice Sheets Marriott, ont inauguré leur stand de 9 places en 1927. Il s'est ensuite développé pour donner naissance à la chaîne de restaurants Hot Shoppes avant de devenir Marriott International, la plus grande chaîne hôtelière au monde. Pendant les 85 ans qui ont suivi sa création, jusqu'en 2012, le groupe Marriott était dirigé par J Willard ou son fils, Bill Marriott, alors même que Hot Shoppes était coté en bourse depuis 1953.

Conrad Hilton a misé sur les hôtels

Conrad Hilton, fondateur de la chaîne du même nom, est arrivé dans le secteur presque par hasard. En 1919, il s'apprêtait à acquérir une banque à Cisco, au Texas, mais a finalement opté pour l'hôtel local, le Mobley. Mais d'où lui est venue l'idée d'acheter cet établissement ? À son arrivée à Cisco, le jeune Hilton, alors âgé de 31 ans, a dû séjourner au Mobley, un hôtel sans attrait particulier. Pourtant, le jeune entrepreneur a immédiatement remarqué que de nombreuses personnes souhaitaient réserver une chambre. Malheureusement, l'hôtel était complet et le propriétaire tellement fatigué qu'il n'envisageait pas de s'agrandir. Il se voyait donc contraint de refuser des clients et de les rediriger vers des concurrents. Le propriétaire souhaitait prendre sa retraite et s'est donc empressé d'accepter l'offre avantageuse de Hilton. S'il est essentiel de travailler dur et de se montrer déterminé pour réussir, il faut également être au bon endroit, au bon moment. 

Les fondateurs d'Accor ont bousculé le statu quo 

Paul Debrule et George Pélisson ont osé s'opposer au consensus régnant dans le monde hôtelier français des années 60 en ouvrant en 1967 le premier établissement de leur chaîne au milieu d'un champ de betteraves. Fort de 62 chambres, ce premier Novotel était basé près de Lille. Il défiait l'ordre établi sur plusieurs points : Tout d'abord, il était construit loin d'un centre-ville, sur un terrain acquis pour une bouchée de pain. Ensuite, il s'écartait franchement des codes du luxe pour se concentrer sur un rapport qualité/prix optimal pour les voyageurs d'affaires. Enfin, le bâtiment n'était pas conforme aux normes édictées par le ministère français du Tourisme. Peu à peu, la chaîne s'est développée et est devenue le plus grand groupe hôtelier européen, et le 6e groupe mondial en nombre de chambres d'après le magazine Hotels

Le marché reste ouvert à de nouveaux acteurs

La société évolue en permanence, et le secteur de l'accueil s'adapte aux nouvelles tendances. De nouveaux concepts peuvent s'imposer et bouleverser les marchés en très peu de temps. Il suffit par exemple de se pencher sur le succès fulgurant d'Airbnb, qui souffle sa 10e bougie cette année et pense comptabiliser plus de 100 millions d'arrivées dans ses établissements affiliés en 2018. Cette entreprise valant aujourd'hui plusieurs milliards de dollars a été fondée par deux diplômés d'une école de design, Brian Chesky et Joe Gebbi, qui cherchaient simplement à payer leur loyer.