5 façons de réduire votre empreinte carbone à l’EHL

Nous avons rassemblé quelques actions que vous pouvez mettre en place afin d’avoir un comportement durable tout au long de l’année

L’EHL est bien connue pour ses différents points de vente, ce qui est étroitement lié aux nombreuses fines bouches qui se promènent sur le campus. Malheureusement, cela signifie une empreinte carbone élevée. Afin d’aider l’environnement sans vous restreindre au niveau alimentaire, nous vous proposons quelques actions que vous pouvez mettre en place au quotidien.

Abandonnez les articles jetables

C’est vrai, nous avons l’air plus « cool » avec une tasse à café jetable à la main. Cependant, les tasses jetables sont un des plus gros problèmes environnementaux d’aujourd’hui. Prenez l’habitude de commander votre boisson « sur place », cela fera la différence. De plus, les spécialistes de café (et de thé) vous diront que le goût un bien meilleur lorsque la boisson est servie dans une véritable tasse.

Oubliez les pailles

Les pailles sont généralement utilisées par les enfants afin qu’ils apprennent à boire correctement ; bien sûr, elles sont colorées et qui ne souhaite pas ajouter de la couleur à ses journées ? Mais il existe de nombreuses façons de le faire ! C’est vrai, certaines boissons (notamment les sodas), sont meilleures dégustées avec une paille donc, si vous ne vous souhaitez vraiment pas les laissez complètement de côté, faites un bon investissement en achetant des pailles en verre, métal ou bambou ! Vous les trouverez dans la plupart des magasins « wellness » ou de décorations d’intérieurs. Le paquet inclut souvent une pochette, très pratique pour les emporter où que vous alliez ! Faites simplement attention de ne pas les jetez à la poubelle une fois votre boisson terminée !

Ne l’achetez pas si vous ne le mangez pas

Nous avons tous les yeux plus gros que le ventre, surtout lorsque nous sommes entourés par une grande variété de nourriture de qualité ! Cependant, il vaut mieux prévenir que guérir. Il est vrai que la plupart des fois les menus combos sont moins chers que les plats achetés séparément. Toutefois, souhaitez-vous réellement acheter un plat, ne pas le manger et finir par le jeter ? Nous l’avons tous fait et nous sentons toujours mal une fois que cela arrive. Notamment à l’EHL, où le choix de nourriture est sans fin, vous voudrez peut-être revoir ce schéma et acheter moins, mais plus souvent. De cette façon, vous ne limiterez pas seulement votre gaspillage alimentaire, mais également le coup de fatigue post-déjeuner dû au dessert que vous avez dégusté en fin de repas !

N’oubliez pas votre gourde/thermos

Cela arrive aux meilleurs d’entre nous, nous préparons notre thé/café le matin, remplissons notre gourde et finissons pas l’oublier sur la table de la salle à manger au moment de sortir de la maison. Essayer de trouver une routine qui vous permette d’éviter cela. Vous êtes probablement en train de penser « Et alors ? Je commanderai un café au bar » (si vous le faites, rappelez-vous de demander une tasse en céramique), ou bien « C’est pas grave, j’achèterai une bouteille d’eau à l’EHL ». Bien sûr, ce sont des options cependant, en plus de la sensation de frustration de voir que votre journée a mal commencé, vous contribuez également à la pollution des océans. Alors, demain matin, pensez aux plages de Bali et à quel point il serait dommage d’y voir davantage de plastique !

Marchez ou prenez les transports en commun pour vous rendre à l’EHL

La voiture est le moyen de locomotion préféré par la grande majorité des personnes ; vous avez votre propre espace, vous êtes assis et pouvez même écouter votre musique sans écouteurs ! Cependant, non seulement les voitures polluent, mais elles sont également responsables des embouteillages dans les villes (chose qui vous énerve probablement lorsque vous vous y trouvez bloqués). Si vous en avez la possibilité, prenez les transports en commun ou allez à l’EHL à pied (durant les périodes plus intenses du semestre, c’est également un bon moyen de faire un peu de mouvement durant la journée !). Cependant, si vous n’avez pas d’autre choix que de prendre la voiture, faites votre part pour l’environnement et faites du co-voiturage avec vos amis qui devraient, eux aussi, prendre la voiture.