Spécialistes de l'accueil, les étudiants de l'EHL ont plus d'une corde à leur arc

7 févr.. 2019

Avec des étudiants venus de plus de 100 pays et aux expériences et formations les plus diverses, il n'est pas étonnant que l'EHL compte parmi ses effectifs certains des étudiants les plus doués et talentueux de leur génération. Certains sont même parvenus à allier compétitions sportives de haut niveau et diplôme universitaire.

Dans cet article, nous allons vous présenter trois étudiantes aux talents impressionnants :

Sofia Meakin

Sofia fait de l'aviron depuis maintenant 6 ans, mais a rejoint l'équipe suisse junior il y a 3 ans seulement. Elle fait actuellement partie de l'équipe U23 (moins de 23 ans) et ambitionne de rejoindre l'équipe Elite avant les Jeux olympiques de 2020. Sofia nous explique qu'une course d'aviron se déroule sur 2 000 m et prend 5 à 8 minutes en fonction du type d'embarcation et des conditions météo.

« C'est une activité qui mêle vitesse et endurance !
Les entraînements sont donc très difficiles, mais aussi vraiment variés. »

Voici quelques-uns des derniers exploits de Sofia :

- 5e place aux Championnats du monde d'aviron, catégorie U23, épreuve Skiff poids légers

- 2e place aux Championnats européens, catégorie U23, épreuve Deux de couple poids légers

- 1re place au championnat Red Bull Xrow, épreuve Huit+

- Une fois championne de Suisse, mais aussi une médaille d'argent et six médailles de bronze aux championnats de Suisse dans différentes catégories, ainsi qu'en aviron en eaux intérieures.

Une discipline de fer et une organisation irréprochable permettent à Sofia de jongler entre ses performances au sein de l'équipe suisse et ses cours à l'EHL. L'école soutient pleinement ses étudiants qui s'engagent dans des activités aussi intensives. Elle a ainsi aidé Sofia à profiter de la vie étudiante et de son amour pour le sport en divisant son semestre en deux.

Sofia Meakin 1

Aurélie Rytz

Aurélie fait partie de l'équipe suisse d'équitation (saut d'obstacles) depuis 6 ans. Elle a décroché la troisième place lors des Championnats de Suisse d'il y a deux ans et la cinquième place cette année. Cette année et l'année dernière, elle a également participé aux Championnats européens d'équitation, au cours desquels se sont affrontés les 4 meilleurs cavaliers de chaque pays. Avec des écuries situées à seulement 10 minutes de l'EHL, à Cheseaux-sur-Lausanne, Aurélie parvient à allier entraînements et cours, et participe désormais davantage à des compétitions nationales que régionales.

« Je veux garder le même niveau qu'avant mon entrée à l'EHL et je ferai tout pour y parvenir. Je souhaite participer une nouvelle fois aux Championnats européens l'année prochaine, car il s'agira de ma dernière année dans la catégorie des jeunes cavaliers. »

Aurélie Rytz 2

Rejoignez les 3125 étudiants et professionnels de l'hôtellerie qui reçoivent la  newsletter mensuelle de notre blog.  <https://info.ehl.edu/rejoignez-la-communaute-du-blog-ehl>

Julie Gaudin

Julie a découvert le monde du rugby après avoir rejoint le comité féminin de touch rugby de l'EHL. Elle a pratiqué ce sport de son année préparatoire à sa deuxième année à l'école, avant de rejoindre avec une amie l'équipe féminine de Lausanne. Julie a adoré cette expérience et a continué à jouer avec cette équipe. À la fin du semestre, elle a été invitée à participer aux sélections de l'équipe Suisse de rugby à XV. Elle a alors joué son premier match avec l'équipe nationale contre l'Allemagne au début de sa troisième année à l'EHL, puis a rapidement rejoint l'équipe nationale suisse au poste de troisième ligne aile, au début de l'année.

« Ce que j'aime plus que tout dans le rugby, c'est qu'il s'agit d'un sport social. Une équipe de rugby, c'est une vraie famille. À la fin du match, vous allez boire un verre et vous amuser avec vos co-équipières. Le rugby est ouvert à tous, quels que soient votre âge, votre sexe et votre orientation sexuelle. Au sein d'une même équipe, les joueurs peuvent être d'âges, de tailles et de poids très différents. Je ne connais aucun autre sport dans lequel des joueurs si différents s'entendent si bien. »

Mais comment Julie fait-elle pour suivre ses études tout en pratiquant un sport si exigeant ? « Depuis ce semestre, je fais partie du nouveau programme réservé aux athlètes de haut niveau de l'EHL. Il me permet de récupérer le retard que j'accumule lorsque je dois partir à l'étranger et mes amis m'aident beaucoup en m'envoyant leurs notes. »

Julie Gaudin 2

Avec des étudiants venus de plus de 100 pays et aux expériences et formations les plus diverses, il n'est pas étonnant que l'EHL compte parmi ses effectifs certains des étudiants les plus doués et talentueux de leur génération.

Avec des étudiants venus de plus de 100 pays et aux expériences et formations les plus diverses, il n'est pas étonnant que l'EHL compte parmi ses effectifs certains des étudiants les plus doués et talentueux de leur génération. Certains sont même parvenus à allier compétitions sportives de haut niveau et diplôme universitaire.

Devenez rédacteur du Blog

Partagez-nous votre histoire

Contactez-nous