what-is-a-mof.jpg

Qu’est-ce qu’un MOF ?

Nous sommes tous curieux d'éclaircir la confusion derrière ces 3 lettres et le col "bleu-blanc-rouge" que certains chefs portent fièrement.

Pour les personnes qui n’habitent pas la France ou celles qui sont peu familières avec le monde de l’hôtellerie, voire les deux, l’acronyme MOF peut paraître particulièrement opaque.

Pourtant, ces trois petites lettres cachent un concept extrêmement important. En effet, elles désignent un des titres les plus prestigieux, celui du « Meilleur Ouvrier de France ». Découvrez son histoire.

Histoire du titre

Le concours du Meilleur Ouvrier de France a été créé en 1924 avec un double objectif. Il s’agissait tout d’abord de susciter des vocations à une époque où le nombre d’artisans traditionnels français ne cessait de diminuer, mais également de récompenser les professionnels en « attestant l’acquisition d’une haute qualification dans l’exercice d’une activité professionnelle, que ce soit dans le domaine artisanal, commercial, de service, industriel ou agricole ».

Tous les trois ou quatre ans, différentes professions sont ainsi mises en avant, notamment les fleuristes, les charpentiers, les bouchers, les bijoutiers et bien entendu les pâtissiers. En plus du titre, les lauréats reçoivent une médaille et un diplôme d’État.

Le titre de MOF est vraiment unique. Il porte un héritage historique important et valorise l’excellence. Il s’agit d’un véritable honneur d’être reconnu par ses pairs et son pays. Aujourd’hui, je suis fier de représenter et de perfectionner du mieux possible les valeurs d’excellence professionnelle, d’innovation et de transmission, explique le chef Christian Segui, Meilleur Ouvrier de France.

Comment se déroule le concours ?

Le concours du MOF est extrêmement difficile et nécessite des mois, voire des années de préparation intensive. Il évalue la dextérité, la connaissance des techniques modernes et traditionnelles, le savoir-faire et la créativité de candidats représentant plus de 200 professions. Les artisans qui y participent sont issus de 16 secteurs aussi divers et variés que l’hôtellerie, le textile, la conception florale, la maroquinerie ou le travail de la céramique. Au sein de chaque catégorie, plusieurs groupes représentent diverses spécialités.

Techniquement, n’importe quel citoyen français d’au moins 23 ans peut participer au concours moyennant des frais d'inscription de 60 euros. Toutefois, peu nombreux sont ceux qui disposent de la préparation et de la motivation nécessaires pour être des candidats sérieux. Ce concours se démarque en outre par l’absence de classement. En effet, le titre de MOF est accordé en fonction des notes moyennes de chaque épreuve. Il peut donc y avoir plusieurs lauréats ou aucun si personne n’a atteint un score suffisant pour décrocher le titre.

Rejoignez les 3125 étudiants et professionnels de l'hôtellerie qui reçoivent la  newsletter mensuelle de notre blog.  <https://info.ehl.edu/rejoignez-la-communaute-du-blog-ehl>

Aujourd’hui, moins de 10 000 personnes peuvent se prévaloir du titre de Meilleur Ouvrier de France. Ce titre est décerné à vie. De nombreux lauréats choisissent de rejoindre la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France, une sorte d’association d’anciens élèves. Ce titre est tellement important que toute personne qui prétend à tort le détenir peut être envoyée en prison.

Le concours de MOF et sa préparation font partie des moments les plus marquants de ma vie. Les heures de préparation, le stress du concours et la reconnaissance de tout mon travail et de toute mon implication m’ont changé à jamais. J’ai dépassé mes limites et je suis devenu un meilleur professionnel, poursuit le chef Thomas Marie, lauréat du titre.

Lien culinaire

Bien que l’hôtellerie ne soit que l’un des secteurs participant au concours de MOF, les catégories Chef et Pâtissier ont gagné en popularité ces dernières années. Le col tricolore et le logo MOF de la veste des lauréats sont la preuve qu'ils ont atteint un niveau d’excellence tout à fait remarquable. Si vous voyez une date sous le logo MOF, sachez qu’elle indique l’année de l’attribution du titre.

Certains des chefs et professionnels de l’hôtellerie les plus connus et respectés font partie des MOF. Toutefois, cette reconnaissance implique une grande responsabilité : chaque MOF est censé faire progresser sa profession et guider la nouvelle génération d'artisans dans leur recherche d’excellence et d’innovation. Ils sont également invités à développer leur propre palette de compétences professionnelles, à apprendre de nouvelles techniques et à s’améliorer, sans se reposer sur leurs lauriers.

Être MOF n’est pas sans responsabilités et l’une de mes préférées est de transmettre ma passion et mon art à la nouvelle génération. Mon activité à l’EHL joue un rôle important sur ce point, et je suis toujours heureux de voir mes étudiants s’émerveiller lorsqu’ils arrivent à accomplir quelque chose dont ils se pensaient incapables,  conclut le Meilleur Ouvrier de France Chef Fabien Pairon

Devenir Meilleur Ouvrier de France, c’est également transmettre et protéger les traditions, et c’est bien ce que font ces visionnaires.

Etudier à l'EHL ? Nos programmes