4 conseils aux jeunes managers de l’industrie de l’accueil

11 oct. 2018

47% des nouveaux managers ne sont pas à proprement formés à leurs nouvelles tâches. La transition entre le poste d’employé et celui de manager est donc de plus en plus challenging, et amène sans surprise des difficultés à trouver ses marques. Suivez les conseils ci-dessous pour débuter votre carrière de manager de la meilleure des façons, et ainsi vous épanouir en tant que tel.

1. Communiquez efficacement

Si vous excellez à ce point, vous pourrez éviter les problèmes avant même que votre performance en soit touchée. En partageant des informations avec votre équipe, elle vous considérera comme l’un de ses alliés, ce qui permettra de construire ensuite plus facilement une cohésion d’équipe ainsi qu’une relation de confiance. Il n’est pas nécessaire de dévier vers le copinage ou de partager des informations personnelles pour atteindre ce niveau de confiance (bien au contraire cela pour aggraver les choses).

Les informations clés à communiquer à ses employés sont de natures professionnelles : les changements d’agenda, les nouvelles affectant l’entreprise ou toute autre actualité touchant celle-ci.

2. Rappelez-vous de l’importance de votre image

Lorsque vous apprenez les rudiments du management, il peut être dangereusement facile d’oublier que vous véhiculez une image de modèle à vos employés. Que ce soit lors d’une simple journée de travail ou lors d’un évènement majeur, vos employés prendront toujours exemple sur votre comportement.

Si vous perdez votre calme et que le ton commence à monter avec un client par exemple, votre équipe retiendra cette attitude. A l’inverse, si vous gérer une situation avec brio, cette même équipe suivra votre démarche. Rappelez-vous donc chaque jour que vous définissez le comportement même que toute votre équipe suivra. Cela induit à se demander quel genre de leader vous souhaitez être…

3. Déléguez pour valoriser

Personne ne souhaite être sous sollicité. Et honnêtement, aucun manager ne souhaite sous solliciter l’un de ses employés non plus.

Pourquoi alors tant de managers se laissent prendre au piège ? Cette situation arrive lorsqu’aucun lien, ni de confiance ni hiérarchique, entre l’employé et le manager n’a été développé. Il est impératif d’observer les forces et les faiblesses de son équipe dès le départ, puis d’assigner des tâches qui modifieront positivement les faiblesses et renforceront les forces de l’entreprise.

Vous pouvez en premier lieu communiquer les objectifs attendus aux employés, mais il sera obligatoire de résister à l’envie d’intervenir excessivement par la suite si vous n’êtes pas en accord avec telle ou telle méthode. La valorisation de son équipe passe par la délégation des tâches, et même si celle-ci implique de petites erreurs dans le travail, les employés n’en apprendront que plus vite.

4. Investissez vos capacités

Peu importe que vous ayez reçu une formation ou que vous fassiez parti de ces 50% de nouveaux managers non formés, il est capital de s’investir dans son travail. Recherchez constamment votre développement professionnel, soyez à l’écoute des nouveaux podcasts de l’industrie hôtelière et lisez les classiques ouvrages et magazines du marché afin de rester en accord avec les nouvelles tendances. Cela ne pourra que vous aidez à être un meilleur manager avec votre équipe et à développer vos compétences, de manière à pouvoir offrir plus à un futur employeur.