unexplored-cities-palau-compressor

10 lieux méconnus, mais prometteurs pour les entrepreneurs des métiers de l'accueil

Les voyageurs ont soif d'expériences exceptionnelles. Nous savons quel est le bon moment pour créer une entreprise, mais quels sont les bons endroits pour se lancer ?

Depuis la nuit des temps, les structures d'hébergement sont appréciées pour leur convivialité. Dans l'Antiquité, il ne s'agissait que d'apporter protection et soins de base à un étranger dans le besoin. Aujourd'hui, nous devons imaginer des environnements harmonieux, adaptés à de nombreuses cultures différentes. Plusieurs pays ont ouvert en grand leurs portes aux voyageurs de toutes les origines, car ils ont compris que l'hôtellerie et le tourisme constituent d'importants moteurs de croissance et de développement.

Ainsi, les gouvernements n'hésitent plus à encourager les jeunes entrepreneurs à développer le secteur de l'hébergement. L'avenir s'annonce radieux pour les start-ups Pour autant, la réussite ne viendra pas toute seule. La concurrence fait rage dans le secteur et les voyageurs souhaitent désormais vivre des expériences sur mesure et uniques. Il ne suffit plus d'être le meilleur hôtelier : les métiers du secteur se diversifient et se spécialisent.

Les voyageurs ont soif d'expériences exceptionnelles. Nous savons quel est le bon moment pour créer une entreprise, mais quels sont les bons endroits pour se lancer ?

La Havane (Cuba) et Téhéran (Iran)

Les lieux méconnus sont entourés d'une aura de mystère et suscitent la curiosité. L'amélioration des relations de Cuba et de l'Iran avec le reste du monde et l'allègement des restrictions de déplacement font de ces deux pays des destinations de choix. Leurs paysages uniques, leur architecture préservée et leur atmosphère si particulière leur confèrent le potentiel de figurer parmi les destinations incontournables de 2016. Hors du temps, l'Iran et Cuba sont préservés du tourisme de masse et de la mainmise des grandes chaînes hôtelières, qui font souvent passer l'authenticité de la culture locale au second plan. Aujourd'hui, ces destinations figurent probablement parmi les dernières pouvant s'enorgueillir de proposer aux voyageurs ces expériences authentiques qui les attirent tant.

Seattle et Portland (États-Unis)

Partout aux États-Unis, la mode est au partage avec de parfaits étrangers, qu'il s'agisse de son logement, de sa voiture, de ses outils, de sa cuisine, de son bureau, de son vélo ou même de sa nourriture. L'économie collaborative est un modèle commercial innovant, qui monte en puissance au sein des métiers de l'accueil avec des acteurs d'envergure comme Uber, Airbnb, Opentable et Kickstarter. Portland et Seattle, deux villes bien connues pour leur population de hipsters passionnés de technologie, ne manqueront pas d'aller toujours plus loin dans la créativité, en particulier s'il s'agit de favoriser la collaboration et la durabilité.

Rejoignez les 3125 étudiants et professionnels de l'hôtellerie qui reçoivent la  newsletter mensuelle de notre blog.  <https://info.ehl.edu/rejoignez-la-communaute-du-blog-ehl>

Monteverde et Santa Elena (Costa Rica) et les Palaos

Les écotouristes recherchent bien plus que des systèmes de recyclage, un nombre réduit de serviettes ou des ampoules à économie d'énergie. Il est vrai que de nombreux pays proposent des activités variées en lien avec l'écologie, mais rares sont ceux qui préservent un lien étroit avec la nature. Le Costa Rica et les Palaos contribuent de manière innovante à la santé et au bien-être des voyageurs. Plutôt que de miser sur un plaisir superficiel avec des soins en spa, le tourisme devient une source d'exercice pour le corps et l'âme, au cœur de la nature. Monteverde et Santa Elena proposent aux touristes des activités durables en extérieur, qu'il s'agisse de trekking dans la forêt tropicale ou le long de rapides, ou encore de la découverte de plantations de café et de sanctuaires pour la vie sauvage. Les Palaos, quant à elles, proposent de découvrir de nombreuses merveilles sous-marines. Le pays est impliqué dans la protection des espèces en danger, préserve des plages sauvages et interdit la pêche dans certaines zones.

Tallinn (Estonie) Et Chiang Mai (Thailande)

Ces villes friandes de technologie font économiser à leurs habitants du temps et de l'argent et favorisent ainsi la rentabilité et l'innovation dans différents secteurs. La génération Y, née avec l'informatique, est avide de services de voyage personnalisés, notamment en matière de communication, de planification et d'exécution, et utilise pour cela diverses plateformes électroniques. Destination de choix des nomades du numérique, la ville de Chiang Mai en Thaïlande propose aux jeunes assoiffés de technologie une expérience culturelle dynamique dans un environnement détendu, dépaysant, économique, accessible et à la gastronomie savoureuse. En Estonie, la ville de Tallinn, quant à elle, compte en son sein les entreprises les plus avancées sur le plan numérique au monde. Bien que de petite taille, elle est connectée au monde entier et accueille de nombreux experts techniques locaux. En proposant les premières e-résidences au monde, le gouvernement y encourage la création de start-ups par des étrangers qui ne sont pas présents physiquement dans le pays.

Franschhoek (Afrique du Sud) et Basse-Californie (Méxique)

Dans un monde où les chefs sont les nouvelles rock stars et la valeur nutritionnelle du contenu de nos assiettes intéresse de plus en plus, de nombreuses décisions de voyage se basent sur l'intérêt culinaire des destinations. La Basse-Californie, qui était auparavant un vide touristique, est devenue l'une des principales destinations gastronomiques de la planète. Moins connus pour leur diversité que ceux des autres régions du Mexique, les premiers vins de la province, ses bières artisanales, ses produits de la mer frais et ses cultures locales incitent un nombre croissant d'entrepreneurs à se lancer dans le secteur de la restauration. Pendant ce temps, l'Afrique du Sud développe des safaris d'un nouveau genre, les safaris gastronomiques. Franschhoek, tout près du Cap, est un lieu d'escapade particulièrement apprécié des gourmets. Des milliers de touristes s'y rendent pour découvrir les mets proposés par les meilleurs hôtels 5 étoiles, fermes, plantations d'oliviers et vignobles du pays.

Auteur : Ana Sofía Acuña - Étudiante en Bachelor à l'EHL 

Etudier à l'EHL ? Nos programmes