Notre Chef, Philippe Gobet, nous dévoile quelques secrets !

EHL Faculty | 4 Nov, 2015

Avant de rejoindre l’Ecole Hôtelière de Lausanne en tant que Chef Exécutif et Maître d'Enseignement Senior, le Chef Philippe Gobet a connu un parcours des plus enrichissants : Des conférences gastronomiques aux ouvertures d'écoles ou de restaurants, il s’illustre également comme auteur confirmé ou Jury de prestigieuses compétitions, et reçoit notamment le titre de Meilleur Ouvrier de France.

Chef passionné, professeur inspiré et brillant communicateur, 
il répond aujourd’hui aux questions que nous nous posons tous :

chef-Philippe-Gobet.png

EHL: Avez-vous eu d’autres passions avant de vous initier à la cuisine ?

PG: Je me suis dirigé en premier dans des études
de dessin industriel et je pense avoir reçu
de cet enseignement l’art de la précision et l’envie des perspectives.

EHL: Pensez-vous qu’être un grand chef est un talent, ou une expertise acquise ?

PG: Avant tout, je pense qu’il y a l’éducation reçues de ses parents ! Ensuite, il y a les rencontres et les choix que chacun fait en fonction de ses passions. Pour la suite, le travail est le seul moteur pour accéder aux plus hautes responsabilités.

EHL: Comment ont évolué vos recettes au fil des ans, et quels chefs ont eu le plus d'influence sur vous ?

PG: Au début, il y a les rencontres avec les chefs et l’inspiration que nous puisons au travers de leurs créations. Ensuite, un mélange de notre ADN et les émotions qui nous ont le plus marquées. Pour ma part, le gout authentique des produits et la simplicité d’exécution resteront les mots clés du plat parfait ! J’ai travaillé avec les plus grands chefs étoilés mais Joël Robuchon reste pour moi le plus grand maitre en la matière. Son concept «L’Atelier» est un exemple de simplicité et de raffinement.

EHL: De tous les plats que vous avez eu l’opportunité de cuisiner, quel est votre préféré ?

PG: Il n’y a pas de plats que l’on préfère ou pas cuisiner, il y a des produits qui un jour peuvent inspirer notre imagination et pas d’autres jours. J’aime particulièrement cuisiner les légumes, les poissons et les crustacés. La pâtisserie restera pour moi le plaisir le plus absolu … peut être que je suis un peu gourmand !

EHL: Quelles tendances de la cuisine d'aujourd'hui vous inspirent-elles le plus ?

PG: Après la cuisine pipette et alginate, je pense que l’ensemble des grands cuisiniers à travers le monde pratique une cuisine plus responsable. Une cuisine plus axée sur les produits de saisons et beaucoup reviennent aux produits locaux. La santé est au cœur de nos assiettes et il est de notre responsabilité d’en être les garants.

EHL: Quels sont vos nouveaux ou moins nouveaux ingrédients de prédilection en ce moment ?

PG: Les fêtes arrivant à grand pas, je profite de cette période pour travailler des produits nobles tels que le homard, la langouste et tous les fruits de mer en général. Les chapons et les poulardes de Bresse restent les produits qui évoquent le plus les fêtes de fin d’année. J’attends aussi avec impatience l’arrivée des truffes noires «Tuber Melanosporum» …

EHL: Si vous pouviez cuisiner et dîner avec quelqu'un, qui choisiriez-vous ?

PG: Mon épouse mais cela reste confidentiel !

EHL: Finalement, auriez-vous un conseil ou une astuce à donner à nos lecteurs à l’approche des fêtes ?

PG: Les fêtes de fin d’année sont synonymes de partage, de famille, d’amour… ! Faites plaisir à vos invités et offrez-leurs vos plus belles émotions culinaires. Osez faire plaisir car personne ne vous le reprochera.

EHL : Non… Non… Donnez-nous un de vos secrets !

PG : Tout d’abord, il vous faut choisir des huitres bien grasses, croquantes avec une mâche suffisante. En accompagnement, à la place de la traditionnelle vinaigrette, essayez une recette asiatique : sauce soja, gingembre frais râpé et des oignons cébette hachés finement.

Découvrez de nouvelles astuces pour vos repas de fêtes avec le Chef Philippe Gobet et ses collègues lors des Ateliers Gourmets de Noël de l’EHL.

Read this article in English!

Master Class in Culinary Arts
Master Class in Culinary Arts
New Call-to-action
New Call-to-action

Comments